Ma micro-entreprise, conseil en creation de micro entreprise



Navigation




Version imprimable
Imprimer
Vous êtes ici : Accueil > 1) Avant creation d’une micro entreprise

Coût de création d’une micro-entreprise

Les coûts de création d’une micro-entreprise sera égal au coût de création d’une entreprise individuelle (puisque ce régime fiscal est réservé aux entreprises individuelles). D’une façon générale, le coût de création d’une entreprise dépendra de la forme juridique de la société créée.

  • Pour une entreprise individuelle : le coût d’immatriculation de votre société dépendra de votre activité :
    • pour les professions libérales, inscription gratuite par le biais du CFE,
    • pour les commerçants, l’inscription au RCS coûte 50 euros,
    • pour les artisans, l’inscription au répertoire des métiers coute plus de 100 euros et un stage de gestion coûtant plus de 200 euros est obligatoire.
  • Pour une Sarl : au coût de l’immatriculation au RCS coûtant 75 euros s’ajoute le coût d’une annonce dans un journal d’annonces légales d’un montant supérieur à 150 euros.
  • Aucun coût dans le cadre du portage salarial autre que les honoraires versés à l’entreprise de portage salarial
  • Pour une association, les frais d’insertion au journal officiel sont d’environ 50 euros

A cela, il faudra également ajouter bien des coûts éventuels :

  • La publication de l’avis de création d’une société (pour la Sarl) dans un journal d’annonce légale coûte environ 150 euros.
  • La rédaction des statuts : la rédaction des statuts d’une société (Sarl par exemple) par un juriste. Ce service a un coût estimé de 500 à 1000 euros. Sur internet, des sites spécialisés (http://creation.sarl.free.fr) vous fournissent des statuts types à adapter ou statuts payants (environ 100 euros).
  • Le recours à l’INPI pour protéger sa marque ou son nom (voir l’article consacré au choix d’un nom commercial).
  • La location d’un local commercial. A Paris, il faut compter 200€ du mètre carré au minimum ! On peut également exercer son activité à domicile (voir l’article consacré à ce sujet)
  • Vos premières immobilisations : ordianteur, mobilier de bureau... En cas de travail à domicile, il sera également possible d’affecter à son activité professionnelle une partie des charges courantes (loyer, électricité, assurance...).
  • Le coût des cartes de visites, du papier à en-tête, de dépliants, flyers...
  • Le coût d’un site internet.
  • La tenue comptable (en fonction de vos obligations). Le recours à un expert comptable vous coutera environ 2000 euros par an HT pour la saisie des opérations, l’établissement des déclarations de TVA et de la liasse fiscale.


Newsletter de Ma Microentreprise




Laisser un message sur le forum de cet article

Forum : il y a 3 contribution(s) au forum.

Association ou Micro ou autres par steven_gwada, le : 22 février 2010

Bonjour, je suis jardinier-élagueur.Avec un ami nous aimerions nous mettre à notre compte mais sommes tous deux salariés. J’ai pour ma part quelques entrées dans des syndics et chez des particuliers de Ramatuelle.

En fait je voudrais savoir si il est possible de fonctionner sur le statut d’une association en tant que prestataires de services et surtout si une fois "rassurés" nous pouvions transformer vendre, effacé la dite association pour passer en micro ou autre statut.

Evidemment pas question de bénéfices, tout serait réinvestit, au bout d’un an ou deux, lorsque les biens de l’association seront suffisants pour ’faire manger" deux personnes, nous aimerions passer en sarl.

Cela est-il possible, en sachant que les métiers touchant au domaine agricole n’ont pas les même réglementations. C’est surtout ce point qui me pose problème....

Merci pour votre attention.

Cordialement, Steven Martens.




Coût de création d’une micro-entreprise par Eric, le : 23 janvier 2009
Bonjour, je fais de la sculpture sur bois,en amateur, et je voudrais vendre mes créations. Dois-je créer une micro-entreprise ou autre ?
   
Coût de création d’une micro-entreprise par mamicroentreprise, le : 17 février 2009
Dans tous les cas, il vous faudra une structure juridique. La MDA (Maison des Artistes) vous accepterait-elle ? Voir ci-dessous pour la contacter.

Voir : MDA